Industrie pharmaceutique

0 articles on info request list

go to info request list

kits patients (lots de 1)

La ligne d'emballage TLM de Schubert affecte les médicaments et les placebos aux différents patients et les regroupe dans la quantité prévue sous un kit patient personnalisé à l'intérieur d'un emballage de plusieurs unités. En d'autres termes : elle est capable de conditionner des produits en lots de 1. Ce qui se déroule alors relève d'une part de calculs mathématiques complexes, d'autre part d'un principe tout simple. Du moins pour Schubert. En effet, l'entreprise travaille depuis des dizaines d'années suivant un principe maîtrisant parfaitement ce défi : un logiciel intelligent associé à une partie mécanique simple pour obtenir un maximum de flexibilité. Le fait que la ligne présentée dans la vidéo ait été configurée à partir de composants standard démontre le niveau atteint par Schubert en termes de modularité. La commande VMS, la robotique, le système de vision, la partie électronique, électrique et les composants mécaniques, tout peut être combiné, tout vient de la société Schubert et a été éprouvé au fil des années. La ligne est constituée de sept machines partielles. Un fichier Excel contenant les données des patients est transmis via un port USB au système de gestion de la ligne. Au démarrage de la commande, les composants de l'installation, tels que le système de vision, reçoivent toutes les données nécessaires pour réaliser le lot de production. En cas de défaut sur les composants d’un kit patient (étiquette, blister, boîte), les pièces en question sont produites une deuxième fois selon les données personnalisées et réintégrées au bon endroit dans le processus de production.

Play

flacons

Les machines destinées à l'industrie pharmaceutique sont différentes des machines d'emballage standard – et entre-temps, il existe une machine TLM spécialement dédiée à l'industrie pharmaceutique. Notre client russe, qui souhaite rester anonyme, réalise actuellement sur sa nouvelle machine TLM industrie pharmaceutique 20 emballages différents, garnis de divers flacons dans des étuis d'emballage au contenu varié. Les flacons entrent dans la machine en position verticale sur une bande d'amenée à défilement continu, sont ramassés par quatre bras de robot TLM-F4 et placés dans un convoyeur de groupes pouvant accueillir tous les diamètres de flacons.

La deuxième machine partielle en partant de la gauche est une machine formeuse d'étuis et encolleuse, qui prélève les découpes d'étuis stockées à plat dans des magasins à plusieurs voies, les met en forme et les dépose sur les plaques-ventouses des transmodules. La troisième machine partielle est un poste d'insertion pour garnitures intérieures, également prélevées dans un magasin à plusieurs voies et déposées sur les plaques-ventouses des transmodules.

Dans la quatrième machine partielle, un robot F2 équipé d'un outil de remplissage prend les flacons sur le convoyeur de groupes et les insère dans les garnitures intérieures pour placer ensuite les ensembles garnitures-flacons dans l'étui. La ou les notices sont amenées des distributeurs GUK dans une chaîne à mouvement intermittent, acheminées vers le poste de fermeture et insérées dans l'étui d'emballage pendant la phase de fermeture.

La machine partielle "Fermeture" – complètement à droite – est déjà dotée d'un magasin pour découpes de couvercles séparées, actuellement pas encore équipé. La cadence réalisable à la minute se situe autour de 300.

Play