Gerhard Schubert GmbH au salon interpack 2014

12 févr.

2014

TLM – la prochaine génération

Crailsheim. Gerhard Schubert GmbH étend de nouveau les performances de sa technologie d'emballage TLM à haute flexibilité. Au salon interpack 2014, la toute dernière génération de lignes TLM fait son entrée face au public. Parmi les innovations présentées, citons le prototype de la première machine d'emballage au monde sans armoire électrique. L'introduction du scanner 3D représente l’étape majeure pour le traitement d'images des produits. Les transmodules ont été perfectionnés, tant au niveau du carter qu'à l'intérieur. Au total, Schubert expose trois lignes pick and place TLM et une ligne d'emballage TLM sur le stand 14A06 du hall 14. La ligne d'emballage produit des cartons SRP (Shelf-Ready Packaging) contenant des bombes aérosol et fonctionne avec un changement d'outil automatique.

Dans tous ses projets innovants, Schubert suit le principe consistant à associer un logiciel intelligent et une partie mécanique réduite. Cette approche est également mise en œuvre dans la machine d'emballage sans armoire électrique. La suppression de la partie électrique traditionnelle se traduit par les dimensions plus étroites de la partie supérieure des bâtis de machines TLM, le "toit de robots". Là où Gerhard Schubert avait disposé l'armoire électrique lors de l'introduction de la série TLM, on aura à l'avenir besoin de moins de place, car les servovariateurs font partie d'une architecture de commande du robot TLM décentralisée et ne doivent plus être logés dans des armoires électriques. En outre, le nombre de composants électroniques a été considérablement réduit.

Dès le stade de développement actuel de ce projet, Schubert atteint une plus grande efficience pour la fabrication et la configuration des lignes. Les clients bénéficient d'une réduction des besoins de maintenance. Et chaque fonction pouvant connaître des dysfonctionnements, la réduction du nombre de composants se traduit par un moindre risque de pannes.

Nouvelles performances pour le système de vision

Le scanner 3D de Schubert réalise la vision spatiale. Le profil de hauteur qui en résulte restitue la forme du produit à emballer en trois dimensions. Ce développement repose sur l'approche stéréoscopique, c'est-à-dire que le scanner enregistre deux vues de chaque produit depuis différents angles de vision. Il réalise alors une résolution en hauteur de 0,5 mm dans une zone de mesure d'une hauteur de 60 mm.

Ce progrès ouvre de nombreuses possibilités d'applications. La première ligne pick and place TLM avec scanner 3D a déjà été mise en service chez un fabricant de confiseries en Belgique. Cette technologie améliore le niveau de performances du contrôle de qualité. Le scanner 3D permet de couvrir des paramètres de contrôle attractifs tels que le volume, le poids et la hauteur de pile. Le système de vision tolère les salissures sur les bandes, à condition qu'elles restent en-dessous d'un certain seuil, et permet ainsi la détection des produits dans des conditions difficiles.

Une polyvalence éprouvée : le transmodule

Depuis l'introduction du transmodule en 2009, environ 3 000 exemplaires de ces robots de transport ont été mis en service dans des lignes d'emballage TLM dans le monde entier. Ils acheminent les produits et les boîtes dans les machines standard ou les lignes pick and place TLM, servent de chariots de support aux outillages de thermoformage ou assurent le changement d'outil automatique. Par ailleurs, les nouvelles remplisseuses TLM n'ont pu être réalisées que grâce au transmodule.

Lors du perfectionnement actuel du transmodule TLM, le chariot de transport a été raccourci et équipé d'un affichage LED pour l'état de fonctionnement. L'électronique de commande des transmodules est désormais basée sur un groupe Uni 5, le module de commande actuel de la dernière génération de commandes de machines d'emballage Schubert. Les valeurs maximales d'accélération et de vitesse ont été largement améliorées. De plus, Schubert annonce déjà le prochain projet pour son robot de transport intelligent : les transmodules pour rails courbes. Les virages améliorent le degré de liberté dans la conception. Les interfaces inutiles sont supprimées et la compacité des lignes augmente.

Nouvelle génération VMS : amélioration des performances dans la transmission des données

La commande des machines d'emballage VMS bénéficie également de nouveautés. La cinquième génération de modules VMS ne communique plus par le bus de signaux, mais par le bus Sercos. En tant que bus Ethernet normalisé et fonctionnant en temps réel, le bus Sercos offre des avantages dans le transfert des données, tout en garantissant la transmission déterministe de signaux.

Le transfert des données de la commande VMS traite maintenant 16 000 signaux par milliseconde et 10 millions de bits de données par seconde, ce qui multiplie les performances par un facteur de l'ordre de 4 à 200. Schubert utilise le bus Sercos dans les machines TLM exclusivement sous forme de structures en boucle. En cas de défaillance d'un composant ou de coupure sur un câble, la commande est capable de localiser et d'afficher l'emplacement du défaut. Chaque participant au bus pouvant être atteint par les deux côtés, la ligne continue la production sans perturbations, même en cas de rupture sur un câble Sercos.

Applications : flexibilité pour tous les produits

De par sa souplesse, la technologie TLM s'adapte à l'emballage de tous les produits. Les quatre machines d'emballage présentées donnent une impression de l'éventail de possibilités offertes par Schubert.

Le prototype de la machine d'emballage sans armoires électriques traite des poches de perfusion. Les spécialistes du nouveau pôle de compétences Schubert Pharma sont un interlocuteur de choix pour les clients du secteur pharmaceutique.

La ligne d'emballage assurant l'encaissage des bombes aérosol sera livrée à un client après le salon interpack. Grâce à cette ligne, les visiteurs du salon peuvent s'informer sur le fonctionnement du changement d'outil automatique et se convaincre de la valeur ajoutée de cette technologie. La ligne ne comporte que quatre machines partielles. Elle traite actuellement des bombes aérosol de quatre tailles différentes et réalise des cartons SRP de quatre formats (carton présentoir plus coiffe). La cadence se situe autour de 320 produits par minute.

Une ligne pick and place regroupant des bouteilles sur des transmodules à l'aide de robots TLM-F44 permet de se faire une idée des multiples options pour l'industrie des boissons. La machine exposée fonctionne à une cadence de 12 000 bouteilles/heure et assure la manipulation de produits sans accumulation. Schubert associe une construction compacte à une flexibilité élevée, répondant ainsi exactement aux exigences de nombreux sites de production de l'industrie des boissons.

Une autre ligne pick and place regroupe des barres chocolatées sur des transmodules TLM. La machine exposée fonctionne à une cadence de 600 barres par minute et permet de se rendre compte avec quel souplesse et quel soin extrême les produits sont manipulés par les lignes TLM.

Gerhard, Ralf et Gerald Schubert sont heureux de présenter pour la première fois au salon interpack le résultat de l'investissement de plusieurs milliers d'heures de travail en recherche et développement.

Gerhard Schubert GmbH - Hall 14 / Stand 14A06

Retour